Saint Maur enrhume Longwy

Malmené en première période, le BCLR est passé tout près de l’exploit

Le match.
Privé de Smail son meilleur marqueur, les longoviciens encaissaient un « 0-4″ d’entrée, mais Tremsal et deux missiles longue distance de Mdivani remettaient Longwy dans la partie (8-8). Laupen à lui seul (sept points d’affilée), donnait cinq longueurs d’avance aux parisiens (15-10), mais Rigaux et Mdivani rétablissaient la parité (15-15); Casoli avec deux paniers primés consécutifs positionnait Saint Maur en tête à la fin du premier quart temps (+7). Hartert avec un panier primé limitait la casse (26-22), mais Casoli, Nominé et Ahovi libres de tout marquage alignaient les paniers bonifiés et malgré l’activité de M Toscano (neuf points dans le quart temps), l’écart à la pause était très inquiétant pour les lorrains (-15).
A la reprise, Gaertner avec son seul panier bonifié bien secondé par Mdivani limitait l’écart à douze points (53-41), puis à dix par Rigaux (58-48). A dix minutes du terme, l’écart restait stable (63-53). Longwy jetait toutes ses forces dans la bataille, durcissait sa défense et à trois minutes du buzzer, les visiteurs revenaient par Rigaux ((69-62); Saint Maur qui s’était vu trop beau ne trouvait plus le chemin du cercle, Rigaux remettait Longwy dans la course: 69-66 à 1’12 » du terme. Le temps pressait et Longwy en échec à trois points par M Toscano et Rigaux laissaient échapper une possible victoire. Rageant tout de même !

Le chiffre.
(51) Comment le BCLR qui possède la meilleur défense de la poule (62 points de moyenne encaissés) a pu laissé les banlieusards parisiens enfiler plus de cinquante points à la pause; impensable, tous les joueurs semblaient chlorophormés; mais au retour des vestiaires, les longoviciens ont enfin dressés les barbelés pour n’encaisser seulement que vingt et un points.

Le joueur.
Georgi Mdivani; non seulement le géorgien a enfilé en mois de trois minutes deux paniers primés, mais il a terminé meilleur marquer de la partie, imposant sa masse sous le cercle; de loin le joueur longovicien le plus en vue, malgré ses échecs aux lancers francs (2/6).

Les déclarations.
Rafael Turpin (entraîneur de Saint Maur): « après une bonne première mi temps, nous avons manqué de combativité, notre collectif a vacillé et nous avons été mis en grande difficulté par une équipe longovicienne qui a justifié son classement ».
Pierre Homatter (entraîneur du BC Longwy): « notre collectif et notre attitude était indigne d’un leader en première période, en deuxième mi-temps, tout le monde s’est réveillé, dommage nous n’étions pas en réussite à trois points pour faire basculer la rencontre ». C. C

VGA Saint Maur- BC Longwy/ Rehon 72-66 Mi-temps: 51-36. Arbitres: MM Coletta et Colliot. Gymnase Henri Paté. Spectateurs: 80.
Saint Maur: Casoli 13, Laupen 12, Nominé 12, Laplace Gomis 11, Lemercier 2 puis Touré 10, Ahovi 7, Mayunga 3, Aduayi- Akué 2, Lopez. Tirs à trois points: Casoli 3, Nominé 2, Ahovi 1. LF: 10/18 (Laplace Gomis 3/4). Fautes: 13.
BC Longwy/ Rehon: Mdivani 18, Rigaux 12, Tremsal 5, Gaertner 5, Venturelli 4 puis M Toscano 13, Halaouate 4, Hartert 3, T Toscano 2. Tirs à trois points: Mdivani 2, Hartert 1, Rigaux 1, M Toscano 1, Gaertner 1. LF: 10/16 (Halaouate 2/2). Fautes: 19.

Leave a Reply