Auteur/autrice :

Pass Jeunes 54

Pass jeunes 54 c’est quoi?
Petite vidéo explicative!

Il est désormais possible pour les licenciés du BCLR de faire des demandes avec les documents officiels!

Camps d’été 2019

Pour l’édition 2019, le BCLR innove et propose deux formules de stage :
Pour faire du basket et s’amuser lors de diverses activités, il y aura deux sessions : du 22 au 26 Juillet, et du 19 au 23 Août.
Au programme : du basket-ball intensif, des rencontres avec des joueurs professionnels (pour la session de Juillet), mais aussi du fun et de la détente avec plusieurs activités : canoë, piscine, trampoline park…etc
Pour la préparation physique, une session : du 26 au 30 Août.
En Août, nous avons mit l’accent sur la préparation de la saison à venir.
Le stage sera axé sur la préparation physique et individuelle.
Les matinées seront consacrées au travail technique, ainsi que sur le tix extérieur.
Les après-midi, Jérémy Billiaux (préparateur physique diplomé et joueur de championnat de France), interviendra pour préparer physiquement nos joueurs, pour arriver en forme au début du championnat.
https://www.bc-longwyrehon.fr/camps-dete/

Stages de perfectionnement : vacances de Printemps

Le Basket Club Longwy Réhon organise pendant les vacances de Printemps des stages de perfectionnements, ouvert aux joueurs des catégories U7 à U17.

L’objectif est de perfectionner les fondamentaux individuels de chacun.
Les dates des stages sont les suivantes :

U7
Mercredi 10 Avril – 9h à 12h – 5€

U9
Du 8 au 12 Avril – 9h à 12h – 30€
Possibilité de faire la journée complète : 50€

U11
Du 8 au 12 Avril – 14h à 17h – 30€
Possibilité de faire la journée complète : 50€

U13 – U15 – U17.2
Du 15 au 19 Avril – 14h à 17h – 30€

U17.1
Du 15 au 19 Avril – 9h à 14h – 30€

Inscriptions :  https://www.bc-longwyrehon.fr/stages-perfectionnement/

Tournoi Parent – Enfant (22 Décembre)

Le BCLR organise son traditionnel tournoi de fin d’année, le tournoi Parent-Enfant, le samedi 22 Septembre de 14h à 18h, au Gymnase Bassompierre.
Le principe est simple : il faut que l’enfant compose une équipe avec les membres de sa famille (papa, maman, tonton ou encore grand frère ou sœur) et rencontre les autres familles dans un tournoi ludique et convivial !
Pas de score, ni même de classement, seul le plaisir compte !
Tu peux même venir avec tes copains et leur famille !
Conditions d’inscription :
• Faire partie de la catégorie U7, U9, U11 ou U13
• Il est préférable de venir avec au moins un membre de ta famille.
• Rendre le feuillet d’inscription avant le 20 décembre, au plus tard.
Renseignements : HOMATTER Pierre : 06.47.93.85.01
BORDONNE Julien : 06.77.72.80.

Dourges braque Longwy

Longwy tombe pour la première fois à domicile

Les longoviciens peuvent se mordre les doigts; après une entame catastrophique, et une fin de partie chaotique, ces derniers sont tombés pour la première fois de la saison à domicile, face il est vrai à une formation joueuse et appliquée. Dourges se régalait d’entrée par Bleyart qui avec trois paniers consécutifs perforait la meilleure défense du championnat; Hazebrouck insistait dans la défense gruyère locale et après trois petites minutes, les visiteurs caracolaient en tête: 2-10; seul Tremsal avait trouvé la cible pour le BCLR. La rentrée de Mdivani s’avérait bénéfique avec quatre points en moins d’une minute (8-10); mais sous l’impulsion de Rokicki, Dourges reléguait Longwy à huit longueurs à la fin du premier quart temps (11-19). Les joueurs du Pas de Calais profitaient des faiblesse offensives longoviciennes pour doubler la mise (13-27); M Toscano réveillait la salle en alignant deux paniers à trois points, mais Hazebrouck avait la réponse (18-30). Gaertner avec un doublé au delà de la ligne fatidique ramenaient les locaux dans la partie avant la pause, ces derniers ne comptant que trois unités de retard.
Dés l’entame de la seconde mi-temps, Mdivani rétablissait l’équilibre (34-34); et avec un missile de Smail, Longwy prenait pour la première fois l’avantage dans la partie. Tremsal et Mdivani trouvaient le cercle, imité par M Toscano à trois points et Dourges encaissait un “12-2” en moins de trois minutes: 46-37. Tremsal maintenait l’écart (48-38), mais Dourges restait en vie avec deux paniers primés de Okana, Longwy virait en tête à dix minutes du coup de sifflet final (61-55). La victoire semblait proche, mais le BCLR pointait aux abonnés absents encaissant un “0-6″ en une minute et voyait les visiteurs revenir sur leur talons (61-61); Rigaux donnait un dernier avantage au BCLR (63-61); puis 71 partout avec la rentrée de Mdivani à 1’35” du buzzer. La fin de partie était insoutenable et avec les sorties conjuguées de Smail et Mdivani sanctionnés par un arbitrage incohérent, les longoviciens tombaient malgré les efforts de Rigaux en fin de partie. C. C

BC Longwy/ Rehon- Dourges 71-74 Mi-temps: 31-34 (11-19, 20-15, 30-19, 10-19) Arbitres: MM Achddou et Phalip. Salle Bassompierre. Spectateurs: 300.

BC Longwy/ Rehon: M Toscano 13, Smail 12, Tremsal 11, Rigaux 11 puis Mdivani 15, Gaertner 7, T Toscan 1, Halaouate, R Hartert, Louppe. Tirs à trois points: M Toscano 3, gaertner 2, Tremsal 1, Smail 1. LF: 10/15 (Mdivani 5/5). Fautes: 24 ( Smail 5°-39°), (Mdivani 5°- 39°)
Dourges: Rockicki 14, Bleyart 10, Hazebroucq 9, Dekuster 8, Samaké 3 puis Rachid 14, Okawa 8, Zougar 8, Da Costa. Tirs à trois points: Okana 2, Dekuster 1,, Hazevbroucq 1. LF: 21/32 (Rachid 4/4). Fautes: 20.

Réactions des entraîneurs:
Pierre Homatter (entraîneur du BC Longwy/ Rehon): ” par manque d’implication collectif en début de rencontre, nous sommes passés au travers; et alors que nous menions de onze points, tout le monde s’est arrêté de jouer pensant que la victoire était acquise”.

Guillaume Bayard (entraîneur de Dourges): “une bonne entame de match avec une défense longovicienne certainement pas à la hauteur de sa réputation, et avec beaucoup d’envie, nous avons fini par faire tomber Longwy”.

Saint Maur enrhume Longwy

Malmené en première période, le BCLR est passé tout près de l’exploit

Le match.
Privé de Smail son meilleur marqueur, les longoviciens encaissaient un “0-4″ d’entrée, mais Tremsal et deux missiles longue distance de Mdivani remettaient Longwy dans la partie (8-8). Laupen à lui seul (sept points d’affilée), donnait cinq longueurs d’avance aux parisiens (15-10), mais Rigaux et Mdivani rétablissaient la parité (15-15); Casoli avec deux paniers primés consécutifs positionnait Saint Maur en tête à la fin du premier quart temps (+7). Hartert avec un panier primé limitait la casse (26-22), mais Casoli, Nominé et Ahovi libres de tout marquage alignaient les paniers bonifiés et malgré l’activité de M Toscano (neuf points dans le quart temps), l’écart à la pause était très inquiétant pour les lorrains (-15).
A la reprise, Gaertner avec son seul panier bonifié bien secondé par Mdivani limitait l’écart à douze points (53-41), puis à dix par Rigaux (58-48). A dix minutes du terme, l’écart restait stable (63-53). Longwy jetait toutes ses forces dans la bataille, durcissait sa défense et à trois minutes du buzzer, les visiteurs revenaient par Rigaux ((69-62); Saint Maur qui s’était vu trop beau ne trouvait plus le chemin du cercle, Rigaux remettait Longwy dans la course: 69-66 à 1’12” du terme. Le temps pressait et Longwy en échec à trois points par M Toscano et Rigaux laissaient échapper une possible victoire. Rageant tout de même !

Le chiffre.
(51) Comment le BCLR qui possède la meilleur défense de la poule (62 points de moyenne encaissés) a pu laissé les banlieusards parisiens enfiler plus de cinquante points à la pause; impensable, tous les joueurs semblaient chlorophormés; mais au retour des vestiaires, les longoviciens ont enfin dressés les barbelés pour n’encaisser seulement que vingt et un points.

Le joueur.
Georgi Mdivani; non seulement le géorgien a enfilé en mois de trois minutes deux paniers primés, mais il a terminé meilleur marquer de la partie, imposant sa masse sous le cercle; de loin le joueur longovicien le plus en vue, malgré ses échecs aux lancers francs (2/6).

Les déclarations.
Rafael Turpin (entraîneur de Saint Maur): “après une bonne première mi temps, nous avons manqué de combativité, notre collectif a vacillé et nous avons été mis en grande difficulté par une équipe longovicienne qui a justifié son classement”.
Pierre Homatter (entraîneur du BC Longwy): “notre collectif et notre attitude était indigne d’un leader en première période, en deuxième mi-temps, tout le monde s’est réveillé, dommage nous n’étions pas en réussite à trois points pour faire basculer la rencontre”. C. C

VGA Saint Maur- BC Longwy/ Rehon 72-66 Mi-temps: 51-36. Arbitres: MM Coletta et Colliot. Gymnase Henri Paté. Spectateurs: 80.
Saint Maur: Casoli 13, Laupen 12, Nominé 12, Laplace Gomis 11, Lemercier 2 puis Touré 10, Ahovi 7, Mayunga 3, Aduayi- Akué 2, Lopez. Tirs à trois points: Casoli 3, Nominé 2, Ahovi 1. LF: 10/18 (Laplace Gomis 3/4). Fautes: 13.
BC Longwy/ Rehon: Mdivani 18, Rigaux 12, Tremsal 5, Gaertner 5, Venturelli 4 puis M Toscano 13, Halaouate 4, Hartert 3, T Toscano 2. Tirs à trois points: Mdivani 2, Hartert 1, Rigaux 1, M Toscano 1, Gaertner 1. LF: 10/16 (Halaouate 2/2). Fautes: 19.

Dans la difficulté (BCLR – Guise)

Article de presse du Républicain Lorrain (05/11/18), sur la victoire de notre équipe première contre Guise.

Malmené à la reprise, le BCLR a finalement repoussé Guise

Le match.
Tremsal ouvrait la marque et avec le premier panier bonifié de Gaertner, les locaux faisaient la course en tête (5-2); mais Delbart et Norel répondaient présents, mais avec l’apport de T Toscano au delà de la ligne fatidique, Longwy doublait la mise (12-6). Guise abusait du tir extérieur sans réussite et avec un nouveau panier bonifié de T Toscano , l’écart après dix minutes était conséquent (+13). Longwy était alors emprunté sous le cercle, mais M Toscano répondait à Delbart au delà de la ligne, et l’écart restait stable (27-16); avec l’apport de Mdivani et Tremsal, la pause intervenait logiquement en faveur de Longwy (+19).
Mais des la reprise, les artilleurs guisards cette fois trouvaient la mire par Delcourt et Norel (42-29), puis 44-34; Longwy perdait de nombreux ballons et par Nouvion, Guise se rapprochait dangereusement (46-41), Smail sanctionnait et à dix minutes du terme, l’écart était de huit points (49-41). Rigaux scorait à trois points, Smail en rajoutait une couche, mais Delcourt malgré quatre lancers francs manqués maintenait Guise dans la partie. M Toscano répondait à Norel à trois points et Longwy s’imposait au final logiquement de dix sept points.

Le joueur.
Matthieu Rigaux qui avait manqué les trois premières rencontres de championnat suite à une blessure au poignet, a retrouvé ses marques face à Guise, il commence à retrouver le rythme et avec onze points au compteur a participé à la victoire longovicienne.

Le trio.
Delacourt, Norel et Delbart les artilleurs du PAC Guise n’ont pas été à la fête ce samedi, face à Margny lors de leur dernière rencontre à domicile, ils avaient enquillé 67 points avec au passage neuf paniers primés, mais face à la meilleure défense de la poule, seulement 34 points et cinq paniers au delà de la ligne fatidique avec au passage pour la formation visiteuse, un piètre 5/28 à trois points.

Les déclarations:
Pierre Homatter (entraîneur du BC Longwy/ Rehon): “un gros effort collectif pendant la première mi-temps nous permis de nous mettre à l’abri, ensuite la défense a supporté le poids du match pour nous offrir la victoire”.
Aymeric Collignon (entraîneur de Guise): ” On est en difficulté dès l’entame de la rencontre, en libérant beaucoup trop d’espaces, on revient avec de meilleures intentions en seconde période, mais la rencontre à ce moment était déjà pliée”.

C. C

BC Longwy/ Rehon- Guise 71-54 Mi -temps: 39-20 (22-9, 17-11, 10-21, 22-13). Arbitres: MM Springer et Servine. Salle Bassompierre. Spectateurs: 300
BC Longwy/ Rehon: Smail 14, Gaertner 10, Tremsal 10, Mdivani 7, T Toscano 6 puis Rigaux 11, M Toscano 10, Halaouate 2, G Toscano 1, Venturelli. Tirs à trois points: Gaertner 2, M Toscano 2, T Toscano 2, Rigaux 1. LF:18/28 (Rigaux 4/4). Fautes: 23
Guise: Delcourt 16, Norel 11, Delbart 7, Nicolai 6, Guaich 3 puis Nouvion 6, Lemaire 3, Atma 2, Ghammani, Damango. Tirs à trois points: Delcourt 2, Norel 2, Delbart 1, Nouvion 1; LF: 15/29 (Norel 3/4). Fautes: 26 ( Delbart 5°-39°).

Longwy a du s’employer (Saint Quentin – Longwy)

Mais Mathias Toscano avait la main chaude en fin de rencontre

Après un premier panier bonifié de Queta, Longwy avait la réponse dans la foulée par Tremsal et sous l’impulsion de ce dernier, les visiteurs avaient le contrôle du ballon et par Smail Longwy triplait le score: 5-15, puis 5-17. Mais les visiteurs cafouillait leur basket en attaque devant la rigueur de la défense saint quentinoise, ces derniers trouvaient à leur tour le chemin du panier pour infliger aux joueurs de Pierre Hommater sept points d’affilée avec notamment l’apport de Jaiteh. A l’entame du second quart temps, Smail insistait (12-19), mais Henriques, le meneur local qui faisait sa première apparition sous le maillot de Saint Quentin allait à lui seul maintenir son équipe à flot avec onze points sur les treize marqués lors du second quart temps. Mais les longoviciens n’étaient inactifs et et avec le premier panier au delà de la ligne fatidique de M Toscano et la combativité de Smail (huit points), l’écart se stabilisait toujours en faveurs des longoviciens qui rejoignaient les vestiaires avec un pécule de neuf unités.

Henriques insistait, Gaertner manquait deux lancers francs, mais dans la foulée Mdivani et Smail alourdissaient la note: 27-40 (22°). Les doublures saint quentinoises ne lâchaient cependant pas prise, Jaiteh et Hure à trois points parvenaient à maintenir l’écart (35-44); mieux même avec un dernier panier de Henriques au buzzer, Saint Quentin revenait à cinq points à dix minutes du terme; puis à deux petits points suite à une faute de Smail sur Corbau qui transformait ses trois lancers (49-51); Longwy allait t-il céder mais avec le premier panier de Rigaux et un missile de M Toscano ces derniers remettaient l’église au milieu du village (49-58). Ce dernier faisait preuve d’adresse en enfilant un dernier panier primé (49-60); dès lors la cause était attendue d’autant qu’il fallait attendre plus de huit minutes pour assister au premier panier local par Martineau. Longwy en gérant au mieux la fin de rencontre continuait la course en tête.

Saint Quentin 2- BC Longwy/ Rehon 54-69 Mi-temps: 25-34 ( 12-17, 13-17, 21-17, 8-18). Arbitres: MM Kuylle et Ladam. Salle Bertrand Gamess. Spectateurs: 30.

Saint Quentin: Henriques 20, Jaiteh 10, Queta 7, Hure 5, Niakaté puis Muaca 4, Corban 3, Martineau 3, Denier 2, Fakhri. Tirs à trois points: Jaiteh 2, Henriques 1, Hure 1, Queta 1. LF: 10/13 (Henriques 4/5). Fautes: 17.
BC Longwy/ Rehon: Smail 21, Tremsal 12, Mdivani 11, Gaertner 5, T Toscano 5 puis M Toscano 11, Rigaux 2, Halaouate 2, Venturelli. Tirs à trois points: M Toscano 3, Tremsal 2, Gaertner 1. LF: 15/19 (Mdivani 7/7). Fautes: 19.

Claude Calviac

Longwy – Metz, duel pour un sommet en Nationale 3

Le Pays-Haut contre la Moselle. Samedi, Longwy/Rehon accueille Metz BC pour un derby inédit. L’entraîneur meurthe-et-mosellan Pierre Homatter nous donne son avis : dix choses à savoir sur ce duel lorrain.

1.  Il sera là
On se demandait quand allait s’arrêter sa suspension. Pour un peu, Pierre Homatter aurait manqué le derby ! « Une histoire de l’an dernier, avec ce match en région parisienne où l’on s’est fait mordre et taper. J’avais pris deux fautes techniques. Après, c’est vite fait d’en prendre une troisième… » Bouillant, le coach longovicien ? « Non, pas du tout ! »

2. Championnat
On voyait Longwy survoler la compétition. Sa formation a déjà perdu l’un des trois premiers matches. « Un succès en trompe-l’œil, au buzzer, à Charenton suivi d’une large victoire contre Escaudain qui aura du mal… On se fait cueillir chez un bon promu, à Neuilly. »

3. Effectif
Pierre Homatter a des excuses. Lui a manqué les deux premières journées et « nous n’avons jamais été au complet depuis le début de saison. » Longwy tourne notamment sans Rigaux (poignet). « Le plus gros temps de jeu du championnat précédent, le meilleur marqueur aussi. » Bonne nouvelle pour le derby ? « Il pourrait être là. En tout cas, les présents ont assuré. »

4. Problèmes
La tour géorgienne Mdivani n’a pas suivi toute la préparation, Gérôme Toscano aussi et il sera absent samedi. Le jeune Putz a lâché l’affaire : « Il a repris avant d’arrêter. Une surprise pour tout le monde. Je comptais sur lui. Il défend dur, apportait de la vitesse. »

5. Tremsal
Faute de Putz, Pierre Homatter pourra compter sur la motivation de Gaël Tremsal, qui a signé cet été à Longwy, en provenance de… Metz/Sainte-Marie. Mais c’est un retour aux sources longoviciennes pour le joueur estimant qu’il n’a pas eu totalement sa chance en Moselle.

6. Metz
Le coach du Pays-Haut a beaucoup de respect pour son futur adversaire. « Une belle équipe qui peut viser le haut de tableau avec des joueurs ayant l’expérience du championnat de France. « Pierre Homatter songe à Stasiak, Guerra, Pivati, Bouallègue ou encore Messi-Fouda, récemment appelé en Nationale 2 avec l’Union Metz, et qui a évolué à Coulommiers (N3).

7. Arguments
Longwy ne part pas battu. « On a des arguments, notamment dans la raquette. Avec un peu d’adresse… »

8. Classement
Longwy et Metz occupent la même ligne. Malheur au vaincu… Mais si le promu messin a annoncé le maintien, le rival du 54 lorgne l’ascenseur. « Dur à dire après trois journées… Le championnat sera très ouvert. La montée est jouable. Mais on ne sera pas tout seul », prédit l’entraîneur.

9. Objectif
La première ambition de Longwy, partagée par l’ensemble des acteurs, est de « gagner tout à domicile. » Metz est prévenu. « On doit le faire pour le public, les bénévoles, le club, la Ville qui nous soutient et qui vient de nous offrir une salle sympa en la rénovant. »

10. Lorraine
La fête du basket régional ? Oui. Longwy tourne à 80 % de joueurs du cru (sauf Smail et Mdivani, depuis 5 ans au club et qui vient d’acheter une maison). Metz n’est pas mal non plus en ce domaine. Un vrai derby.

Alain THIÉBAUT